La Petite Princesse - Même pauvre nous pouvons aider notre prochain. 2 août, 2020

fichier MP3 - texte PDF 


Bonjour Frères et Sœurs! Comment allez vous et votre famille? J’espère que vous êtes tous bien, dans le Seigneur. Pour ma part, avec le temps, le Bon Dieu m’émerveille de plus en plus…. Aujourd’hui le Bon Dieu nous assure qu’Il s’occupe de nous en toute circonstance. Voilà sa bonne nouvelle pour nous ce matin.

Quelle en est votre expérience? Pouvez-vous voir dans votre vie et celle de votre famille que le Bon Dieu s’occupe de vous? Eh bien, Jésus nous assure ce matin que le Père veut que nous ayons tous cette expérience. Pour ma part, je dois vous avouer qu’il n’en a pas toujours été ainsi pour moi ou pour ma famille.

Lorsque ma sœur et moi nous étions enfants, je me souviens que Papa régulièrement faisait des colères lorsque les choses n’allaient pas comme il prévoyait ou espérait. Ses colères inquiétaient beaucoup Maman et effrayaient ma petite sœur et moi. Mon cœur d’enfant criait à Papa, « Papa, ne t’en fait pas, le Bon Dieu va nous aider. » À ce temps-là je n’avais pas l’impression que mes plaidoyers changeaient grand-chose, mais en rétrospective, je crois que mon innocence avait touché le cœur de mon Papa, et avec le temps, il a pu tempérer ses colères qui n’étaient que des manifestations de ses craintes pour lui-même et le bien-être de sa famille.

Oui, le Bon Dieu nous assure qu’Il s’occupe de nous en toute circonstance. Voilà en effet sa bonne nouvelle pour nous ce matin. Pourtant il y en a qui croient qu’il est naïf de croire que le Bon Dieu s’occupe de nous, et que nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes et nos efforts pour mettre de pain sur la table. C’est clair que le Bon Dieu n’ira pas travailler à notre place et que nous devons faire ce qu’il nous appartient de faire. Oui, il est bon de travailler et c’est à nous de trouver de l’emploi, mais nous ne sommes pas seuls dans la vie, et Jésus nous offre d’être notre compagnon de route à tout moment et tous les jours, toutes les nuits.

Oui, Jésus et son Papa du Ciel s’occupent de nous en toute circonstance. Connaissez-vous l’histoire de « La Petite Princesse »? Cette fillette était enfant unique et elle vivait en Inde avec ses parents. Un jour elle a perdu sa maman qui tomba malade et mourut. Son papa était son réconfort, parce qu’il l’aimait tendrement et l’assura qu’elle était sa petite princesse.

Un jour il dut partir en guerre pour son pays, mais d’abord il emmena sa petite fille dans une école pensionnat pour fillettes dans son pays d’origine. Il était bien nanti et c’était une très bonne école pensionnat, et avant de partir il lui donna une belle poupée comme compagne. Elle n’avait qu’à dire ses soucis à la poupée et celle-ci lui transmettrait aussitôt la parole et il serait au courant et se joindrait à elle dans son cœur pour l’assurer. Ils ont pleuré à son départ.


La petite princesse fit quelques amis mais une fillette méchante la tourmentait et ria d’elle et elle était si méchante que la majorité des fillettes la craignaient et cherchaient à être ses amies. Donc la petite princesse était presque isolée, sauf pour quelques amies.

Un jour il y eut la mauvaise nouvelle que son papa fut perdu durant la guerre. Donc il n’y avait plus de paiements pour sa pension, et la directrice lui enleva sa belle chambre, ses vêtements, et toutes ses affaires, sauf sa poupée. De plus, elle la força à travailler comme domestique en compagnie d’une autre fillette domestique.

Toutes les deux étaient mal nourries et elles avaient faim. L’autre domestique était très malheureuse, mais la petite princesse lui montra comment explorer le pays de l’imagination. Là elles étaient au chaud, bien nourries, et bien reposées. De plus elles avaient beaucoup de plaisir. Un jour, en faisant des emplettes pour la directrice, elle trouva une pièce d’argent et acheta des pains pour partager avec sa compagne, mais elle vit deux pauvres enfants de son âge qui mendiaient, une fillette et son frère. Elle leur donna tous ses pains mais en revanche ils les partagèrent avec elle. Le serviteur d’un riche voisin observa cette scène touchante.

Avec le temps le monde imaginaire de suffit plus à calmer leur faim ni leur détresse et la petite princesse fit une prière du mieux qu’elle pouvait selon ce qu’elle avait apprise pour leur protection. Durant la nuit le serviteur du riche voisin vint dans leur chambre par la fenêtre et mit en place de belles tentures, de beaux chandeliers, une grande table, et un beau banquet.


À leur réveil, les deux fillettes n’en croyaient pas leurs yeux, mais en goûtant toutes ces bonnes choses, elles se sont rendues à l’évidence que leur rêve était devenu une belle réalité.

Parfois, le Bon Dieu utilise la bonne volonté d’un voisin pour venir à notre aide. Parfois Il utilise notre propre bonne volonté pour venir en aide à une famille voisine en grand besoin et en grande détresse.

Jésus ne marche pas parmi nous car Il est au Ciel avec son Père céleste, mais par l’Esprit Saint, Il est aussi auprès de nous, et même au-dedans de nous, si nous cherchons à Lui plaire et à faire la volonté de Dieu. Jésus nous offre ce qu’Il a de plus précieux, son amour et sa compagnie. Nous nous approchons de Lui à chaque fois que nous prions, que nous ouvrons la Bible pour y lire quelques versets, que nous offrons gentillesse et compassion à nos proches et nos voisins, et que nous acceptons de pardonner à nos ennemis.


Comme les apôtres, nous nous sentons souvent au dépourvu, mais quand nous nous tournons vers Jésus, Il nous demande ce que nous avons. Jusque là nous craignions ne rien avoir, mais à sa question, nous voyons que nous avons quelques pains et quelques poissons. Alors Jésus nous demande de les Lui apporter. Ensuite Il prie son Père et Il s’occupe du reste.

La bonne nouvelle pour aujourd’hui est que le Bon Dieu en Jésus nous offre de ne plus craindre, mais de mettre en Lui toute notre espérance; car en la compagnie de Jésus, nous pouvons expérimenter en effet que Dieu est Bon et qu’il s’occupe de nous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire